ACHETER UN TITRE DE NOBLESSE DE COMTE (II) LE CAS DE L’ITALIE

Posted By on February 3, 2015

Acheter un titre de noblesse de Comte est une option disponible pour nos clients. Si cela vous intéresse, n’hésitez pas à nous contacter.

 

L’achat de titres de Comte a été une pratique historique habituelle, durant toute l’époque du régime féodal. Actuellement, en vertu de certaines normes juridiques, il est encore possible d’acquérir la possession d’un titre de noblesse féodale, non pas directement au moyen d’un acte de vente, mais plutôt au  travers d’une procédure légale.

 

Le titre de noblesse de Comte a été décrit dans l’article antérieur en ce qui concerne son origine historique et son évolution, à partir de sa naissance durant le Bas Empire Romain.

 

Il nous faut à présent nous concentrer sur son évolution et ses caractéristiques en Italie ou, mieux dit, dans les différents royaumes qui formèrent la péninsule italique jusqu’à l’unification qui mena à la proclamation du Royaume d’Italie en 1861.

 

Le titre de noblesse de Comte, après sa création par la reforme de Constantin Ier le Grand, durant le Dominat, passa au Saint Empire Romain.

 

Charlemagne et ses successeurs entreprirent une longue et positive série de conquêtes militaires qui élargir énormément, en premier lieu, les frontières du primitif royaume franc, et ensuite, du Saint Empire Romain. Un Empire en expansion avait constamment besoin de nouveaux officiers impériaux, et bon nombre d’entre eux étaient des Comtes.

 

Après une première étape et, une fois qu’il devient héréditaire à partir du suscité Capitulaire de Charles le Chauve du 14 juin 877 signé à Kierzy, le titre de Comte acquiert sa nature authentique de titre de noblesse héréditaire.

 

Une particularité du titre de noblesse de Comte se trouve dans la figure du titre de noblesse de Comte Palatin.

 

Les Comtes Palatins constituaient une dignité propre des francs que les souverains octroyaient aux chevaliers qui avaient juré et démontré leur plus grande dévotion et loyauté au service du roi.

 

Ils furent introduits en Italie par les conquêtes de Charlemagne, dès la fin du VIIIème siècle. Postérieurement, au XIème siècle déjà, la Papauté créa un Collège de Comtes Palatins, qui avait pour mission d’assurer la protection et la défense du Pape et de la Curie Romaine. Au cours du temps, le Saint Siège concèdera discrétionnairement ce titre de noblesse, parfois pour la vie et parfois avec un caractère héréditaire.

 

La montée sur le trône du Sud de l’Italie des dynasties d’Aragon, Hauteville, Hohenstaufen et Habsbourg, aura pour conséquence une plus grande diffusion du titre de noblesse de Comte. Cette tendance continuera plus tard avec les Bourbon, avec la parenthèse représentée par la domination de Naples et la Sicile par la Maison de Savoie et du Saint Empire Romain entre 1713 et 1734.

 

Les rois d’Espagne de la Maison d’Autriche décerneront des titres de noblesse de Comte à Madrid, Naples ou Palerme, en leur qualité de rois de Naples et de Sicile. Il en sera de même avec les Ducs de Savoie et les Empereurs du Saint Empire Romain. Postérieurement, à partir du Traité d’Utrecht de 1713, les souverains de la Maison de Bourbon, d’abord du Royaume de Naples et ensuite du Royaume des Deux Siciles, décerneront fréquemment le titre de noblesse de Comte.

 

L’autre façon d’accéder à la qualité de Comte était aussi d’acquérir un comté. Dans certaines circonstances, la transmission de la propriété d’un fief entrainait nécessairement la transmission du titre de Comte qui lui était rattaché, car ce titre ne pouvait pas se détacher de son fief. Cette sorte d’acquisition au travers du droit privé fut assez fréquente entre les XVème et XIXème siècles.

 

Le déclin du Royaume des Deux Siciles mena à son intégration au Royaume d’Italie, proclamée en 1861.

 

L’achat d’un titre de noblesse de Comte est une spécialité de notre Cabinet Juridique. Si vous êtes intéressé, veuillez

http://titresdenoblesse.com/titres-de-noblesse-a-vendre.html

About the author

Comments

Comments are closed.